Cadre de classement des Archives départementales

G : Clergé séculier

    Cote : 1G-30G

     

    Description physique :
    Importance matérielle: 9,7 mètres linéaires

    Origine
    Institutions ecclésiastiques des anciens diocèses auxquels appartenait la Nièvre.

    Biographie ou Histoire
    Le territoire du département de la Nièvre, tel qu'il a été constitué en 1790, relève de trois diocèses d'Ancien régime : 250 paroisses, soit le plus grand nombre, appartenaient au diocèse de Nevers, 68 à celui d'Auxerre, 79 au diocèse d'Autun.
    Les diocèses de Nevers et Auxerre relevaient de l'archevêché de Sens, Autun de celui de Lyon.
    L'évêque chargé de l'administration du diocèse, des clercs et des biens, a des missions spirituelles et judiciaires (officialité). Celui de Nevers possède depuis le IXe siècle les châteaux de Prémery, Urzy et Porzy (Garchizy). Il est assisté d'un chapitre cathédral dont le rôle est très important. Jusqu'en 1516, les chanoines élisent l'évêque. Les collégiales sont en général églises paroissiales, desservies par un chapitre de chanoines moins nombreux et moins riches que les cathédrales.
    Les paroisses (dont la majorité s'est constituée au XIIe siècle) sont la cellule de base de l'organisation ecclésiastique. C'est à la fois une circonscription territoriale et une communauté d'habitants. Les curés tiennent les registres paroissiaux. Il existe souvent dans les paroisses une fabrique, qui gère le temporel de la paroisse et parfois une ou plusieurs confréries qui mettent en pratique les valeurs évangéliques d'entraide et de charité.

    L'évêché de Bethléem-les-Clamecy est un cas particulier (29 G).
    Au début du XIIe siècle, le pape Pascal II érige la ville de Bethléem en évêché dépendant du patriarche de Jérusalem. Le comte de Nevers Guillaume II, à son retour de Terre Sainte, fonde à Clamecy, en 1147, un hôpital qui est par la suite légué à l'église de Bethléem. Aussi, lorsqu'en 1291 la chute de Saint-Jean d'Acre oblige les chrétiens à quitter l'Orient, l'évêque de Bethléem vient-il s'installer à Clamecy : un acte de 1223 atteste la présence de l'évêque Reynier.
    Le legs de Guillaume IV était temporel, aussi l'évêché n'a-t-il au départ ni clergé, ni fidèle, ni juridiction mais seulement une mission hospitalière. Puis, la situation évolue, l'évêque exerce sur ses biens la plénitude de ses fonctions relevant directement du Saint-Siège qui, pendant plusieurs siècles, nomme les titulaires.
    C'est à partir de 1760 que l'évêché de Bethléem entre dans la hiérarchie épiscopale française et figure dans la province ecclésiastique de Sens, marquant ainsi l'aboutissement d'un long cheminement.
    L'évêché de Bethléem subit la tourmente révolutionnaire, ses biens sont vendus comme des biens nationaux. En 1801, le Concordat le supprime et rattache son territoire à l'évêché d'Autun.

    La nationalisation des biens du clergé au début de la Révolution (décembre 1790) entraîne la mise sous scellés des archives. Mais pillages et incurie causèrent aux fonds de graves dommages avant leur transfert aux districts puis au département, enfin aux Archives. Vers 1829, pour gagner de la place dans un bâtiment où cohabitaient le préfet et l'évêque et les Archives, des documents ont été détruits, des parchemins vendus. Les fonds ecclésiastiques ont été alors mutilés.

    Modalités d'entrée
    Dévolution lors de la Révolution française.
    Versements, dons, réintégrations ultérieurs.

    Présentation du contenu
    Dans cette série, trois diocèses sont concernés : Nevers (8,20 ml), Autun (0,50 ml) et Auxerre (1 ml). Pour chacun d'eux les archives proviennent de l'évêché, du chapitre cathédral, du séminaire et de l'officialité pour Nevers, des collégiales, des paroisses, des chapelles et ponctuellement des confréries. Pour chacune de ces institutions peuvent être conservés des actes de fondations, des titres concernant l'acquisition et la gestion de biens, des pièces relatives aux bâtiments. Mais ces fonds sont lacunaires et certaines sous-séries ne comportent que des pièces isolées.

    Mode de classement
    Les documents ont été classés par diocèse.

    Autre Instrument de recherche

    Documents en relation
    Série B : Juridictions ecclésiastiques

    Sous-série 1 C : Affaires municipales, travaux aux églises et presbytères

    Série D : Enseignement

    Sous-série 3 E : notaires (parmi lesquels des notaires apostoliques)

    Sous-série 1 Q : Domaines nationaux


    Certaines recherches nécessiteront d'avoir recours aux Archives nationales voire aux Archives vaticanes.


    Lien permanent :
    http://archives.nievre.fr/ark:/60877/a011518425067jo3vmP