Actualités


Mise à jour : 16 août 2018


Exposition Nationale 7... historique !

Nationale 7 historique et Nationale 7 mythique

Deux expositions pour présenter un même sujet. Deux points de vue différents, proches, parallèles, voire divergents.

Ces deux présentations répondent bien involontairement à la question insidieuse qui revient sans fin : est-ce que c'était mieux avant ?

 

Assurément, ce n’était pas mieux avant. Le voyage était extrêmement inconfortable, pouvait être interminable voire périlleux et n’était pas accessible à tous. Au moment où la vitesse a permis de rapprocher les différentes destinations, avec la motorisation vers 1900, puis avec les congés en 1936, cette route bleue s’est révélée violente et meurtrière pour ses usagers, infernale pour ses riverains. De son aménagement à son déclassement, toutes ces rudes vérités sont montrées aux archives départementales de la Nièvre.

 

Assurément, les souvenirs et la nostalgie nous persuadent du contraire. La chanson de Charles Trenet nous l’assure depuis plus de soixante ans : On est heureux Nationale 7 ; la bande dessinée nous en met plein la vue avec l’univers encyclopédique et coloré de Thierry Dubois ; les odeurs d’essence, de nougat, de caoutchouc brûlé et d’anisette ; la richesse des plats en sauce des petites auberges ou la simple acidité du cornichon explosant dans un jambon beurre ; enfin, la sensation de l’eau fraîche des bords de Loire ou du sable brûlant des calanques, tout cela est ancré dans notre mémoire collective.

 

Le colloque des 25 et 26 mai (cf programme ci-dessous), organisé par la Société académique du Nivernais apportera des éclairages complémentaires et nouveaux à ces deux expositions. Il fera l'objet d'un publication. Pour les beaux jours, cette année, le département de la Nièvre, la ville de Nevers et son agglomération, vous invitent à jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur. Bonnes visites et bonnes balades de Paris à Antibes, de Neuvy-sur-Loire à Tresnay en passant par Cosne, Pouilly, La Charité, Pougues, Nevers, Saint-Pierre-le-Moutier et Magny-Cours...

 

Ces expositions ("historique" aux Archives départementales de la Nièvre  et "mythique" à la médiathèque Jean Jaurès, à Nevers) sont à voir du 27 avril au 16 septembre 2018.

Contact : archives@nievre.fr - Tél : 03-86-60-68-30

Nouveaux plans cadastraux en ligne

Le château et le moulin du Bouchet, à Nuars

Les plans du cadastre ancien des communes de Montigny-aux-Amognes à Pouilly-sur-Loire sont désormais en ligne.

 

Archives religieuses du XIXème siècle

La série V (cultes 1800-1940) a été entièrement reclassée.

 

Elle présente un grand intérêt pour l'histoire religieuse de la Nièvre : les curés et leurs relations avec l'administration et les paroissiens, l'entretien des églises, les différentes congrégations, l'application de la loi de séparation des Églises et de l'Etat....

Cherchez un soldat dans le Grand Mémorial

La base nationale Grand Mémorial intègre les 113 325 soldats recrutés dans la Nièvre pour les classes 1887 à 1921.

Vous pouvez effectuer une recherche simple par nom et prénom, ou bien utiliser la recherche avancée pour renseigner davantage de critères : commune ou année de naissance, commune de résidence, profession...

Cette base de données constitue une source de première importance sur les soldats, dans le cadre de recherches généalogiques, d'histoire locale ou nationale. Elle permet par exemple de retrouver tous les poilus d'une commune ou bien d'une famille.

C'est une voie d'accès aux fiches matricules complémentaire de la recherche dans les archives militaires, où vous pouvez feuilleter les registres du recrutement en intégralité.

Nouvelle mise en ligne de cartes postales anciennes

En décembre 2017, 2600 nouvelles cartes postales sont disponibles en ligne.

Vous pouvez désormais consulter 3300 cartes postales représentant les communes de la Nièvre.

La recherche est possible par lieux (Loire, Morvan, nom d'une commune...), par sujet (château, parc, gare...).

Des archives inédites du château de Meauce

Reconnaissance de bail : original de 1455 et copie de 1775 (120 J 62)

En 1775, le nouveau seigneur de Meauce envoie ses gens collecter et transcrire les archives perdues de son petit royaume afin de rénover son terrier. Les plus anciens documents remontent à 1397. Ce fonds "de Roffignac" est désormais classé et accessible sous la cote 120 J.

 

Retrouvez le passé de la contrée. Poussez les portes du château !