5 - Une marraine soucieuse

Lorsque la santé de Simone semble défaillante, Margot s'inquiète aussi bien pour elle que pour Louis et envoie une carte humouristique pour leur remonter le moral.

 

Recto : « Vs serez au courant par ces cartes, de l'actualité comique ; surtout ne pleurez pas... »

 

Verso : « Mon ami,

J’ai reçu avec un long retard votre lettre de Nevers, et j’ai été très affectée d’apprendre que c’était un motif aussi sérieux qui la santé de Simone qui ait nécessité votre déplacement. J’espère et souhaite ardemment que la maladie n’ait d’autre conséquence que celle de l’avoir près de vs. Cette gentille enfant que j’ai, à ses lettres, jugé si avantageusement ; cela pourra distraire la monotonie de votre vie que je crois excessive. N’omettez pas de lui transmettre mon meilleur souvenir et de lui dire que les baisers m’ont fait plaisir car je croyais bien que petit Simone m’avait oubliée. Quant à vs mon Louison, je tiens à vs dire que je ne vs garde nullement rancune de votre silence causé sans doute par votre inquiétude. Je la comprends trop bien pr ne pas vs plaindre et concevoir les transes par lesquelles vs avez du passer. Croyez bien à l’attachement sincère d’une amie, dont le gd défaut à votre égard, et le seul, est de vs taquiner quelques fois et de vs faire supporter ses sautes d’humeur.

Bien à vs quand même et gros baisers pr vs le prouver.

                Margot. »