Du côté de la bibliothèque


La bibliothèque des Archives départementales constitue un ensemble important estimé à plus de 22 000 documents : ouvrages, manuscrits, périodiques, brochures, annuaires, littérature grise, etc. Elle s’enrichit régulièrement par des dons (particuliers, associations, collectivités, organismes) et par une politique active d’acquisition : achats d’ouvrages récents et de livres anciens, abonnements à la presse locale et spécialisée (histoire, généalogie, archéologie, archivistique, etc.).

Cette bibliothèque patrimoniale centrée sur l'histoire locale et générale s’efforce de réunir tout ce qui se publie sur la Nièvre, l’ancien Nivernais et le Morvan.

Fort logiquement, ce fonds spécifique, véritable mémoire locale, intéressera toutes celles et ceux qui recherchent des documents sur l'histoire de la Nièvre d’hier et d’aujourd'hui.


Le fonds nivernais (NIV) comprend des ouvrages et périodiques anciens et modernes sur le Nivernais etle Morvan, publiés dans la Nièvre ou par des Nivernais, des bulletins de sociétés savantes et d’associations de généalogie, des bulletins municipaux, l’ensemble des documents rédigés par le Conseil général de la Nièvre, des brochures éditées par les collectivités, associations, organismes publics et parapublics nivernais. Les personnalités locales y sont représentées, telles que : Guy Coquille, Adam Billaut, Antony Duvivier dit Antoine, Achille Millien, Jules Renard, Romain Rolland, Claude Tillier, Alfred Massé, Henri de Flamare, René Surugue, René de Lespinasse, André Dupin, Jean Drouillet.

A cela s’ajoute le fonds des manuscrits (MS) constitué d’œuvres littéraires et théâtrales, mais également de travaux non publiés effectués dans le cadre de recherches universitaires, de recherches historiques locales et de recherches généalogiques. Ce fonds comprend des pièces remarquables : Poil de carotte, Les bucoliques, Les géorgiques : mœurs des Philippe, Le rire, Molière, Le cousin rose, Amis intimes, Paysannes, etc. de Jules Renard ; Le prologue, Pâques fleuries, Le jeu de l'amour et de la mort, Antoinette, Le quatorze juillet, Danton foudroyé, Le triomphe de la raison, Les loups, Les léonides de Romain Rolland ; De l’Espagne de Claude Tillier ; Etudes sur les forêts du Nivernais de Paul Cornu ; Contes, légendes et chansons folkloriques du Nivernais, Poèmes d’Achille Millien ; Le canton de Nevers d’Alfred Massé.

Enfin, les collections de périodiques cotés en1 PER sont également une source importante de renseignements sur la région. Il s’agit de la collection des journaux quotidiens et hebdomadaires, constituée à partir du dépôt légal et des abonnements. Elle débute dans la première moitié du 19ème siècle et reste ouverte. Sauf exception, il s’agit de journaux publiés dans la Nièvre ou couvrant en partie la Nièvre. Les bulletins paroissiaux sont eux classés en 2 PER.

Tous les périodiques de la bibliothèque des archives sont répertoriés. Certains font l’objet d’un dépouillement, c’est-à-dire que le catalogue ou les fichiers recensent les articles d’intérêt local.

        De même, les Archives départementales conservent de la correspondance d’auteurs nivernais, répartie dans les différents fonds privés de la série J.

A cet ensemble s’ajoute un fonds d’ouvrages d’intérêt plus général à vocation historique (BH). La bibliothèque historique se compose d’ouvrages de référence sur l'histoire régionale ou provinciale, l'histoire de France de la Préhistoire à nos jours, mais aussi d’ouvrages sur les sciences auxiliaires de l’histoire comme la géographie, les arts, les religions, les sciences humaines et sociales. Elle dispose également de publications d’autres services culturels (archives, bibliothèques, musées) reçues en don, de revues d’histoire, d’érudition, d’annuaires administratifs, d’almanachs, etc.


La bibliothèque administrative (BA), quant à elle, se constitue de documents et de périodiques plutôt anciens utilisés par les agents de l'État et du Conseil général dans l'exercice de leurs fonctions : ouvrages juridiques, manuels administratifs, ouvrages techniques dans le domaine des sciences appliquées, publications des ministères et des collectivités territoriales, etc.


Davantage à usage professionnel, le fonds des usuels (US) comprend des ouvrages de référence d’aide à la recherche (dictionnaires, manuels de généalogie, de paléographie, etc.), des manuels d’archivistique et de bibliothéconomie et les publications des sociétés savantes locales : Société scientifique et artistique de Clamecy, Académie du Morvan, Société des annales de Bourgogne, Société académique du Nivernais, Les amis du vieux Varzy, Société nivernaise des lettres sciences et arts, Société historique et archéologique du Giennois, Caisse pour les monuments et les sites de la Nièvre, Amis du Musée nivernais de l’éducation, Amis du vieux Guérigny.